Séminaire

Prière
Formation
Bibliothèque
Théâtre

Finalité de la formation sacerdotale

Former des prêtres pour le monde d'aujourd'hui, animés par la charité du Christ Pasteur, don de l'Esprit-Saint.

Depuis 1975, le Studium de Notre-Dame de Vie accueille des séminaristes de France et d'autres pays, diocésains ou membres de communautés.

Depuis 1993, le Studium est relié à la Faculté des Carmes à Rome, ce qui lui donne la possibilité de délivrer des diplômes de théologie.

En 2000, la Commission Épiscopale pour les Ministères Ordonnés a reconnu le Studium de Notre-Dame de Vie comme centre de formation de futurs prêtres diocésains en France.

« Menant ainsi la vie même du Bon Pasteur, les prêtres trouveront dans l'exercice de la charité pastorale le lien de la perfection sacerdotale qui ramènera à l'unité leur vie et leur action. » (Concile Vatican II, Décret sur le ministère et la vie des prêtres, n° 14).

« Ami de Dieu, l’apôtre a le devoir de se tenir habituellement auprès de l'Hôte intérieur qui diffuse cette charité » (P. Marie-Eugène de l’E.-J., Je veux voir Dieu, p. 1056).

La formation sacerdotale se déploie selon quatre axes :

Formation spirituelle

Favoriser la connaissance vivante du Christ Jésus

Affermir la liberté d'accueillir l'action éducatrice de l'Esprit

« Se former au sacerdoce signifie s'entraîner à donner une réponse personnelle à la question fondamentale du Christ : "M'aimes-tu ?" La réponse, pour le futur prêtre, ne peut être que le don total de sa vie » (Jean-Paul II, Pastores dabo vobis, n°42).

Formation intellectuelle

À l'écoute de la Parole de Dieu : « Par l’étude, surtout de la théologie, le futur prêtre adhère à la Parole de Dieu, grandit dans la vie spirituelle et se dispose à accomplir le ministère pastoral » (Jean-Paul II, Pastores dabo vobis, n° 51.

Lue dans l'Église : « C'est dans la mesure où il aime l'Église que chacun possède l'Esprit-Saint » (Saint Augustin, cité dans Concile Vatican II, Décret sur la formation des prêtres, n° 9.

Pour célébrer le mystère de la foi et l'annoncer au monde d'aujourd'hui : « Le prêtre qui "enseigne" ne propose jamais sa propre pensée, il indique aux hommes la réalité et la présence de Dieu, vivant et agissant dans le monde. Il est toujours un "enseignant", avec l'humble et joyeuse certitude de celui qui a rencontré la Vérité, qui en a été saisi et transformé, et qui ne peut rien faire d'autre que de l'annoncer » (Benoît XVI, Audience générale, 14 avril 2010).

Formation pastorale

Théorique et pratique, elle finalise tous les aspects de sa formation, « afin que les séminaristes sachent rendre présent aux hommes le Christ, qui "n'est pas venu pour être servi, mais pour servir et pour donner sa vie en rançon des multitudes" (Mc 10,45 ; Jn 13,12-17) et pour que, devenus les serviteurs de tous, ils en gagnent un plus grand nombre (1Co 9,10) » (Concile Vatican II, Décret sur la formation des prêtres, n° 4).

Formation humaine

Intégrer tous les aspects de son humanité, avec ses ombres et ses lumières, de façon à en faire un "pont" pour les autres dans la rencontre avec Jésus-Christ Rédempteur de l'homme.