Baccalauréat Canonique

Cycle du baccalauréat canonique

Ce cycle conduit au Baccalauréat canonique (équivalent de la Licence en théologie).

D’une durée d’au moins cinq ans, il vise en premier lieu à l’acquisition synthétique du savoir nécessaire à l’exercice d’une charge pastorale ou d’un ministère ordonné.

La scolarité requise pour le Baccalauréat canonique est de 300 EC.

Elle comprend de 4 à 8 EC par langue ancienne (latin, grec, hébreu), que chaque étudiant devra suivre le plus tôt possible s’il n’en a pas une connaissance suffisante. Elle comprend aussi 87 EC en philosophie, qui doivent être suivis en priorité durant les deux premières années, particulièrement consacrées à la formation philosophique et aux introductions théologiques. Toutes les disciplines sont accompagnées de travaux écrits ou d'examens oraux.

Notation

Tous les cours, sessions et séminaires font l’objet d’un travail écrit ou d’un examen oral ou d’une validation notée.

Les travaux écrits ont un coefficient 6, les examens oraux ont un coefficient 3 et les validations un coefficient 1.

L’évaluation finale en vue du Baccalauréat canonique se fait en deux temps :

  1. En 4e année, un examen oral évalue la capacité de l’étudiant(e) à interpréter un texte biblique, en tenant compte de sa lettre, de l'unité de toute l'Écriture et de la Tradition vivante de l'Église, dans l'analogie de la foi (DV 12). L’étudiant(e) dispose de trois jours pour travailler un texte et préparer un plan développé de son exposé. Il le présente devant deux examinateurs durant une ½ heure, puis répond à leurs questions durant une autre ½ heure.
  2. En 5e année, l’examen final porte sur sept thèses de théologie dogmatique et sept thèses de théologie morale. Accomplie durant la dernière année, la préparation des thèses conduit l’étudiant(e) à un travail de réappropriation de l’ensemble du programme. L’examen dure de 45 minutes à une heure pour chaque matière, en présence de deux professeurs qui décident ensemble de la note.

La note finale de Baccalauréat est calculée en faisant les moyennes pondérées de l’examen final de dogmatique (25%), de l’examen final de morale (25%), de l’examen d’Écriture (16,67%) et de la moyenne de tous les travaux écrits et oraux des années du Baccalauréat (33,33%). Un(e) étudiant(e) est habilité à préparer une licence canonique s’il a obtenu une note supérieure ou égale à 8/10.

Cours 2016-2017

Télécharger les Cours du cycle de Baccalauréat pour l'année 2016 - 2017  de la page 9 à la page 26