Licence Canonique

Cycle de la Licence canonique

En théologie (option générale)
et théologie de la vie spirituelle

« Je suis venu pour qu’on ait la vie et qu’on l’ait en abondance » (Jn 10,10) 
 Le Mystère de Dieu et la vocation de l’homme, révélés dans le Christ Jésus.

Objectif

« En réalité le mystère de l'homme ne s’éclaire vraiment que dans le mystère du Verbe Incarné […] Nouvel Adam (né de Marie), le Christ, par la révélation du mystère du Père et de Son amour, manifeste pleinement l’homme à lui-même et lui découvre sa très haute vocation ».
Cet extrait de la Constitution pastorale sur l'Église dans le monde de ce temps (GS 22) exprime l’intention et offre le cadre du parcours de Licence canonique au Studium de Notre-Dame de Vie. Le texte ci-dessous en décrit la méthodologie :

L’Église a « besoin d’une véritable herméneutique évangélique pour mieux comprendre la vie, le monde et les hommes ; non pas une synthèse, mais une atmosphère spirituelle de recherche et de certitude basée sur les vérités de la raison et de la foi. La philosophie et la théologie permettent d’acquérir les convictions qui structurent et fortifient l’intelligence et éclairent la volonté... mais tout ceci n’est fécond que si on le fait dans un esprit ouvert et à genoux ». (Veritatis Gaudium n°3)
Le cursus proposé est attentif au lien organique entre les différents domaines du savoir théologique, entre la révélation de Dieu et la réponse de l'homme dans l’obéissance de la foi.
La « théologie vécue des saints » (Jean-Paul II) constitue un lieu essentiel pour approfondir cette réalité. L’étudiant(e) est encouragé(e) à la fréquentation personnelle de l'Écriture Sainte et à la pratique régulière de l’oraison qui ouvre à Dieu et qualifie le travail théologique. Il apprend à écouter les grands témoins de la « dispensation du mystère du Christ » (Ep 3,9) en dialogue avec les nécessités de notre temps. Il profite aussi pleinement des riches perspectives offertes
par la tradition prophétique du Carmel.
Ainsi peut s’élaborer une « théologie spirituelle », fondée sur le patrimoine doctrinal commun à tous les baptisés. Cette théologie s’intéresse particulièrement aux questions touchant la recherche de l’union à Dieu, la vie en société et le témoignage du baptisé.
L’acquisition d’une méthode de recherche rigoureuse, la découverte des monuments de la Tradition et l’actualisation pour aujourd’hui en vue de la rencontre personnelle avec Dieu, sont des points d’attention incontournables. La rédaction du mémoire implique le respect des exigences universitaires.
Quel que soit le sujet de son mémoire, l’étudiant est invité à approfondir le thème choisi en étant attentif aux dimensions dogmatique, éthique et pastorale. Son directeur de mémoire devient son tuteur et le conseille dans le choix de ses lectures.

■ Possibilités diverses

L’enseignement en licence canonique est commun à tous les étudiants. Chacun fait porter son effort sur tel ou tel aspect du savoir théologique, en fonction de sa mission propre et de ses attraits et choisit certains cours en conséquence.
◗ LICENCE EN THÉOLOGIE avec approfondissement biblique, dogmatique, morale, catéchétique, pastorale, histoire des doctrines.
◗ LICENCE EN THÉOLOGIE DE LA VIE SPIRITUELLE et formation à l'accompagnement spirituel.
Cette option vise à qualifier l’étudiant dans le vaste champ de l’accompagnement spirituel.
Elle implique :
1. La participation (non exhaustive) aux cours marqués par une puce ◗ (cf. page 33)
2. La rédaction d’un mémoire portant directement sur cette problématique

Mise en oeuvre

Inscription

Peuvent s’inscrire en vue de la Licence canonique, les étudiant(e)s ayant obtenu un Baccalauréat canonique avec au moins une mention Bien. Avec l'accord du directeur du Studium, l’un des quatre semestres de cours peut être poursuivi dans une autre faculté de théologie.
Sont requises les connaissances linguistiques, exégétiques, théologiques (dogmatique et morale) acquises normalement en Baccalauréat. Dans le cas d’une insuffisance notable, le (la) candidat(e) peut être tenu de suivre certains cours du Baccalauréat donnés au Studium qui seront soumis à évaluation. Peuvent également s’inscrire pour un ou plusieurs semestres, les étudiant(e)s qui poursuivent leur cursus en lien avec une autre faculté.

Déroulement

La scolarité du cycle de la Licence canonique se déroule normalement en 4 semestres, pour un total de 120 EC. En plus de la participation assidue aux enseignements (80 EC), l’étudiant(e) rédige un mémoire (80-120 pages) dont la rédaction occupe principalement les semestres 3 et 4 et qui équivaut à 40 EC.
L’étudiant(e) qui choisit l’option « Théologie de la vie spirituelle et formation à la direction spirituelle » suit les cours spécifiques pour cette option (marqués par une puce dans le tableau ci-après). Tous les enseignements font l’objet d’une validation.

Notation
Le mémoire est corrigé par le directeur de recherche et un autre enseignant choisi par le directeur du Studium ou son délégué.
Lorsque son mémoire est accepté, l’étudiant(e) passe un examen d'une durée d'au moins une heure, devant deux examinateurs qui déterminent ensemble la note. Il prépare deux sujets qu’il choisit dans une liste proposée par les enseignants.
La note finale du cycle de Licence canonique est établie comme suit :
• La note du mémoire, avec un coefficient 6.
• La note de l’examen final, avec un coefficient 3.
• La moyenne des autres notes, avec un coefficient 1.

Dérogation
Si l’étudiant(e) n’a pas pu passer l’examen final avant la fin de l’année académique en cours, une session de rattrapage sera prévue à la fin du mois de septembre. À défaut, il (elle) doit s’inscrire à nouveau pour passer l’examen au cours d’une session prévue l’année suivante. S’il (elle) ne suit plus de cours, il (elle) n’aura à acquitter que les frais d’inscription.

Cours 2019-2020

Télécharger les Cours du cycle de la licence canonique pour l'année 2019-2020  de la page 30 à la page 44