Colloque "Elle est vivante la Parole de Dieu", à l'écoute de l'Ecriture avec le Bienheureux Marie-Eugène

A la date anniversaire de sa béatification et dans la cinquantième année de la naissance au Ciel du Père Marie-Eugène, le colloque « Elle est vivante la Parole de Dieu » a rassemblé à Sainte Garde près de 190 personnes « à l’écoute des Ecritures avec le Bienheureux Marie-Eugène ».

 Organisé par le Studium et le Centre spirituel de Notre Dame de Vie, ce colloque a été un temps de réflexion et d’échanges, correspondant pleinement à la vocation de ce lieu si cher au cœur du Père Marie-Eugène et dont il avait entrevu la grâce. Les intervenants venus d’horizons divers ont présenté des conférences spécialisées et des travaux de synthèse remarquables, avant d’animer les débats à partir de textes bibliques, de personnages, ou à partir de Je veux voir Dieu. Les ateliers bibliques ont ensuite offert des approches thématiques plus ciblées, correspondant aux orientations fondamentales et aux passages de prédilection du Bienheureux Marie-Eugène.

 Ces presque trois jours ont été une nouvelle occasion de rendre grâce pour sa béatification et de faire fructifier l’héritage reçu de lui. Le Père Marie-Eugène s’est nourri de la Parole de Dieu tout au long de sa vie et citait souvent la Bible dans ses écrits et dans ses conférences. Il s’appuyait constamment sur l’Ecriture Sainte qu’il relisait intégralement de façon cursive, selon un fil conducteur thématique, ou encore à travers l’étude d’un personnage. Ses cahiers spirituels, où il inscrivait ses notes de lecture, rendent compte de sa méthode de travail : il scrutait les Ecritures avec un cœur qui écoute.

Car la Parole de Dieu est vivante, c’est le Christ lui-même ! Cette expérience vive est au cœur de son enseignement. Le Père Marie Eugène est un maître spirituel qui peut nous aider à lire la Bible et à marcher sur notre chemin de foi, car il parle d’expérience. Il a profondément influencé la manière d’étudier la théologie au Studium de Sainte Garde. Il invite chacun à faire l’expérience du Dieu Vivant à travers une lecture amoureuse de sa Parole et dans l’oraison qui crée l’intimité avec Lui. Dans cette écoute silencieuse où Dieu se révèle, l’étude de la Bible devient une connaissance vivante de Dieu. C’est le Christ Lui-même qui éclaire notre intelligence, nous donne une alimentation substantielle et nous guide sur notre chemin de sainteté.

 Malgré le nombre important de participants, le colloque s’est déroulé dans un climat de prière, rythmé par l’oraison, la liturgie et les échanges fraternels, selon l’habitude du lieu. Monseigneur Pierre-Marie CARRE, Archevêque de Montpellier, était présent et a participé aux échanges et présidé la messe du 18 novembre.  Le 19, une messe solennelle en l’honneur du Bienheureux Marie-Eugène Bienheureux a clôturé le colloque à Notre Dame de Vie. Qu’il continue à veiller paternellement sur chacun depuis le Ciel, avec son visage rayonnant de bonté !

                     

Nous avons accès à la Parole vivante de Dieu à travers l’Ecriture : c’est « une nourriture qui convient aux débutants, car elle nous nourrit. Le parfait ne veut point d’autre livre, car elle se charge de clartés toujours nouvelles et de saveurs toujours nourrissantes » Bienheureux Marie-Eugène de l'Enfant-Jésus dans Je veux voir Dieu, p. 206.

Les conférences du colloque sont en ligne. Suivre le lien:

http://www.studiumdenotredamedevie.org/fr/media/colloque-bienheureux-p-marie-eugene-de-l-enfant-jesus-17-19-novembre-2017